Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sur la route de Jostein

Ce que cache ton nom - Clara Sanchez

10 Octobre 2012 , Rédigé par Jostein Publié dans #Rentrée littéraire 2012

sanchezTitre : Ce que cache ton nom

Auteur : Clara Sanchez

Editeur : Marabout

Nombre de pages : 443

Date de parution : septembre 2012

 

Présentation de l'éditeur :

Sandra, une jeune femme d'une trentaine d'années, a décidé de venir s'installer dans un village isolé de la côte est espagnole. Un peu paumée, Sandra - qui vient de quitter un emploi qu'elle détestait et un homme qu'elle n'aimait pas mais dont elle attend un enfant - ne sait pas quoi faire de sa vie. Alors qu'elle passe de longues heures sur la plage, perdue dans ses pensées, Sandra fait la connaissance des Christensen, un couple d'octogénaires norvégiens installés dans le village depuis des années. Rapidement, le lien qui unit Sandra à ce couple devient plus qu'une simple amitié. Ils la prennent sous leurs ailes, décident de l'aider et la traitent comme la petite-fille qu'ils n'ont jamais eue. Mais un vieil homme tout juste débarqué d'Argentine, Julian, va venir perturber cette union fragile. Il révèle en effet à Sandra qu'il est un survivant du camp de Mauthausen, et que les Christensen ne sont ceux qu'ils prétendent être. Donnant au départ que peu de crédit à l'histoire de Julian, Sandra, étudiant les allées et venues de Karin et Fredrik et considérant leurs silences, finit tout de même par considérer le couple de Norvégiens sous un nouveau jour. Mais elle ne réalise pas encore que la fin de son innocence met sa vie en danger.

Mon avis :

Pour ce roman, l'auteur a su allier une histoire capitale, la recherche d'anciens nazis et le souvenir des camps de concentration et une analyse fine de personnages. Plus que l'enquête, c'est l'évolution de la mentalité des uns et des autres qui est importante.

D'une part, la jeune Sandra est au départ une femme un peu perdue et naïve. Son état de future mère semble plutôt la déstabiliser puisqu'elle n'est pas vraiment éprise du père et ne trouve pas de travail intéressant. Même si elle loge temporairement dans la maison de sa soeur, elle est en rupture avec sa famille. Lorsqu'elle rencontre les Christensen à la plage, elle se laisse facilement prendre en charge par ce couple de grands-parents providentiels.

Julian, ancien républicain espagnol enfermé au camp de Mauthausen pendant la seconde guerre mondiale, renoue avec la haine et le désir de vengeance suite à un courrier de son ami Salvador. Tous deux ont fait partie du centre Mémoire et Action, engagé dans la chasse aux nazis. Julian était parvenu à construire une famille à Buenos Aires, mais il rejoint son ami en Espagne pour mettre un point final à sa vengeance avant de mourir.

L'auteur alterne les points de vue de Sandra et de Julian qui vont se rencontrer autour des Christensen. C'est alors une lente évolution de leurs personnages au fil des jours.

Sandra va perdre un peu de sa naïveté  et Julian va peut-être comprendre que la vie vaut mieux que le passé  auprès de cette jeune future maman. Julian devra faire un compromis entre les denières volontés de son ami Salva et la protection de la jeune Sandra.

Un vieillard et une femme enceinte à la tête d'une enquête dans ce milieu de bourreaux nazis ne peut pas donner un roman policier énergique mais le suspense et l'angoisse sont présents, plutôt dans le dernier tiers du livre lorsque Sandra parvient au coeur de la confrérie.

Quelques thèmes sous-jacents sont aussi bien traités comme la quête de l'éternelle jeunesse, par le biais de médicaments ou par la rencontre humaine. L'entretien entre Julian et Sebastian amorce des tentatives de justification, l'un garde son idéologie et l'autre sa haine.

" Je luttais pour un monde meilleur. Le monde progresse toujours grâce à un petit groupe d'hommes qui prend les rênes et guide les autres. Le peuple est incapable de savoir ce qu'il veut de lui-même."

Par contre, je déplore quelques incohérences dans le récit et les situations sont parfois étonnantes dans un tel milieu ce qui donne une fin un peu rapide.

La lecture n'en est pas moins agréable grâce au style fluide, à l'alternance des points de vue et aux évolutions des personnages en ce milieu trouble et angoissant.

Je remercie  logoMyBooxpour la découverte de cette auteur et la lecture de ce roman.

 

rentrée 2012   plume

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :